Stop tabac : le point après 6 semaines

stop tabac

Stop tabac, le point après 6 semaines

56 jours sans fumer

961 cigarettes évitées mais 313 verres d’alcool supplémentaires sur la même période

337 € d’économisés dont 423 € dépensés en bonbons, chewing-gum et alcool pour compenser la gestuelle

4j de vie récupérés

59 gifles de la droite dont 513 évitées (pour les autres)

24 calottes de la gauche dont 354 évitées (pour les autres)

1 seul coup de pied avec une déchirure à la clé (pour moi celle-là)

1257 injures en voiture avec un subtile mélange raciste, homophobe et sexiste (si souci, remonter au nombre de gifles et calottes)

17 jours sans voir Myriam Thys, sa garde est fort longue je trouve

36 punitions pour Natacha Houpresse (a planqué mon shampoing, a mangé mes bonbons, a eu plusieurs fois un sourire mesquin qui ne me revenait pas…)

47 semaines d’argent de poche en moins pour Alexis Houpresse (a bu toutes mes bières et a mangé mes chocapics).

1 kg en plus sur la balance mais comme c’est par jour de vie récupéré, je me demande s’ils sont vraiment récupéré dès lors

13 amis en moins car engueulade dont 8 avec gifle et 2 avec calottes (si jamais vous voulez faire un tableau croisé dynamique)

17 amis en moins pour leur avoir cassé les couilles d’arrêter de fumer en vantant l’hypnose de Jerome Colson

23 amis en moins qui n’ont pas arrête de fumer et que je ne veux/peux plus voir malgré le fait qu’ils aient accepté que je leur casse les couilles

Y a rien à dire ma vie sans tabac c’est tellement mieux.

A suivre bientôt, la spin-off : 30 jours de chômage.

PS : y a pas un seul connard (ou connasse, suis pas sexiste) qui a remarqué que 56 jours ça ne fait pas 6 semaines.